contact

Marie-Claude Prévitali, Karim Hachim, Fabien Dominguez

tel. 04 76 86 84 00 - contact@mediaconseilpresse.com

www.tag.fr

suivez-nous

Lutte contre la fraude dans les transports en commun : des résultats probants à Grenoble

visuels

Philippe Chevy (DG Semitag), Yann Mongaburu (Président SMTC) et Jean-Paul Trovero (Président SEMITAG) présentent la nouvelle campagne de lutte contre la fraude sur le réseau TAG à Grenoble

Fraudeurs, plus d'excuses !

Dossier de presse

2017-10-16

Lutte contre la fraude dans les transports en commun : des résultats probants à Grenoble


Lancé voici deux ans sur le réseau de transports en commun du SMTC de l’agglomération grenobloise, le plan d’actions de lutte contre la fraude « tous en règle ! » porte ses fruits : le taux de fraude a diminué de 0,7 point entre 2014 et 2016 pour s’établir à 10,9%. Sur les lignes de tramway, il a diminué de 1,6 point (12,2% en 2016). Il a également reculé sur les lignes de bus Chrono de 4,3 points (8,2% en 2016). Preuve que les nouvelles méthodes de contrôle et le management revu de l’équipe de 54 contrôleurs-voyageurs du réseau TAG sont des leviers efficaces pour faire diminuer les comportements de fraude.

 

Chaque jour, 54 contrôleurs-voyageurs parcourent le réseau de transports en commun. Ils contrôlent plus de 15 000 voyageurs sur les 400 000 voyages qu'enregistre le réseau TAG.

 

De nouvelles méthodes de contrôle
Pour lutter contre la fraude, la surprise est la première technique. Les contrôleurs-voyageurs du réseau TAG disposent d'une douzaine de méthodes de contrôle pour surprendre et casser les habitudes de fraude. Des contrôles renforcés sur les rames de tramways sont mis en place depuis 2016 avec succès. Sur la ligne B, le taux de fraude est ainsi passé de 13,7% en 2014 à moins de 10% en 2016 !

 

Des contrôleurs « commerciaux »
Longtemps cantonnés à des missions de sanction, les agents de contrôle du réseau TAG voient leur champ de compétences s'élargir. Leur fonction « commerciale » et préventive devient aujourd'hui essentielle. Ils accompagnent, aident et communiquent avec les usagers. Leur présence à bord des véhicules en complément des agents de prévention rassure les voyageurs et contribue au sentiment de sécurité.

 

Une alternance entre conduite et contrôle
Des conducteurs de tramways qui demandent à participer aux opérations de contrôle, des contrôleurs-voyageurs qui deviennent conducteurs. Chaque trimestre, quatre agents volontaires changent de job ce qui évite la routine et permet une meilleure compréhension des contraintes de chaque métier. Une expérimentation menée depuis cet été par la SEMITAG.

 

Une campagne de communication pour renforcer ces bons résultats
Dans les transports collectifs, les excuses les plus farfelues fleurissent pour justifier la fraude. Les contrôleurs-voyageurs les ont compilées et trois d'entre elles ont inspiré la SEMITAG et le SMTC pour leur nouvelle campagne de communication de lutte contre la fraude. A découvrir dès le 20 octobre sur le réseau TAG.

 

Télécharger le dossier de presse