Prochains RDV

- du 9 avril au 3 novembre 2018

Saison thermale 2018

contact

Marie-Claude Prévitali, Karim Hachim, Fabien Dominguez

tel. 04 76 86 84 00 - contact@mediaconseilpresse.com

www.thermes-allevard.com

suivez-nous

Nouvel élan en 2019 pour les Thermes d'Allevard

visuels

En 2019, le bâtiment Niepce (1853) deviendra un espace dédié aux activités et ateliers complémentaires à la cure thermale conventionnée  ©Gilles Trillard

Nouvel élan pour les Thermes d'Allevard en 2019

Communiqué de presse

2018-07-03

Nouvel élan en 2019 pour les Thermes d'Allevard

Les Thermes de Brides-les-Bains sont à peine livrés que Compagnie Lebon se penche sur les Thermes d’Allevard (Isère). Eux aussi vont connaître une restructuration pendant l’intersaison 2018/19. Objectif : offrir un parcours de soins thermaux confortable, fonctionnel en accueillant les curistes dans une seule et même unité de lieu, qu’ils soient en simple ou double orientation. Compagnie Lebon va consentir 3 M€ H.T. à cette restructuration/réorganisation confiée au cabinet MAES. Le spa aussi va profiter de cette réorganisation. Il double sa surface de soins, qui passe de 195 à 360 m2 et s'offre un grand jacuzzi. Le projet a été retenu dans le Plan Thermal de la région Auvergne-Rhône-Alpes qui lui alloue 221 K€ de subventions. Les Thermes d’Allevard montreront leur nouveau visage dès le 22 avril 2019.

Le bâtiment Niepce (1853) deviendra un espace dédié aux activités et ateliers complémentaires à la cure thermale conventionnée.Le bâtiment Villiot (1991) abritera l’ensemble des soins thermaux voies respiratoires et rhumatologie.

A gauche, le bâtiment Niepce (1853) deviendra un espace dédié aux activités et ateliers complémentaires à la cure thermale conventionnée. A droite, le bâtiment Villiot (1991) abritera l'ensemble des soins thermaux voies respiratoires et rhumatologie.

 

 

Aujourd'hui les Thermes d'Allevard sont scindés en deux bâtiments distincts séparés par le parc thermal. Niepce, le bâtiment historique à la façade art déco (1853), dispense les soins thermaux voies respiratoires. Villiot (1991), bâtiment plus récent sur deux niveaux, reçoit les curistes en rhumatologie. Les rythmes, horaires et durée d'ouverture sont différents, ce qui complique l'organisation des soins, côté curistes comme côté professionnels.

 

Le projet consiste à réunir sous un même toit l'ensemble des soins thermaux voies respiratoires et rhumatologie. C'est l'actuel bâtiment RH Villiot qui aura cette vocation. Pour récupérer des mètres carrés afin d'aménager des nouveaux espaces de soins, l'architecte va réhabiliter le rez-de-chaussée. Il recevra les espaces dédiés aux voies respiratoires (41 postes de soins répartis sur 250 m2) mais aussi les cabinets médicaux.

 

Le bâtiment Niepce n'est pas abandonné, bien au contraire. Il continuera à abriter l'accueil et l'administration des Thermes. Il deviendra surtout un espace dédié à toutes les activités et ateliers à vocation thérapeutique, en particulier pour les cures fibromyalgie, une des spécialités des Thermes d'Allevard. 300m2 seront dévolus à ces programmes complémentaires à une cure thermale conventionnée.

 

Le spa profite de cette réorganisation qui lui permet de se concentrer uniquement sur sa vocation bien-être. Au passage, il double sa surface de soins, qui passe de 195 à 360 m2 et s'offre un grand jacuzzi. Soins à la carte, soins de beauté, massages permettront d'enrichir la cure thermale ou de s'offrir une pause après le ski ou une randonnée. En attendant la création pour avril 2019 de séjours thermaux courts centrés sur la prévention de la santé, la remise en forme, l'anti-stress et la détente.



Télécharger le communiqué de presse