contact

Marie-Claude Prévitali, Karim Hachim, Fabien Dominguez

tel. 04 76 86 84 00 - contact@mediaconseilpresse.com

suivez-nous

Proposition reportage inédit architecture 2.0 : un banc-prototype créateur de liens et d'usages

Communiqué de presse

2017-06-30

Proposition reportage inédit architecture 2.0 : un banc-prototype créateur de liens et d'usages

Quatre étudiants de l’Ecole d’Architecture conçoivent et réalisent un banc unique, développé dans un laboratoire innovant à la pointe des nouvelles technologies pour l’architecture. Impressions 3D, simulations vidéo sont quelques-uns des outils inédits pour repenser le banc public. Construction du prototype mi-juillet. A partir de septembre, il sera expérimenté dans le quartier Bouchayer-Viallet dans le cadre du projet « Chrono en marche ! » qui teste de nouvelles solutions favorisant les mobilités. Reportage in-situ jusqu'au 21 juillet.

 
Un banc public couvre de nombreux usages : s’arrêter momentanément, lire, attendre, bavarder, écrire, se reposer… Il fait partie du mobilier urbain et à ce titre appartient à tout le monde…
 
Avec le projet Chrono en marche !, le banc s’enrichit d’un design morphologique matérialisant de nouvelles fonctions grâce à l’apport du département Digital RDL research by design laboratory architecte 2.0 de l’école d’architecture de Grenoble. L’architecture 2.0, c’est à Grenoble qu’elle se mène. Elle autorise des formes inédites, questionne les usages. Jusqu’au 21 juillet, quatre étudiants en stage de recherche conçoivent et fabriquent un banc à partir d’outils numériques et d’impression 3D.
 
Ce banc se veut un trait d’union, une porte d’entrée visuelle entre l’arrêt de bus et le quartier. Composé de lames de bois assemblées à la verticale, il laisse entrevoir l’intérieur du quartier. Sa forme originale en transformation continue se veut ergonomique et multi-usages : s’adosser, voir, s’asseoir, s’asseoir en position de repos, s’asseoir quand on est un enfant, s’asseoir à plusieurs… Grâce à ce banc attendre le bus devient un temps de loisir, une respiration, un moment de convivialité.
 
Le projet développé par ces quatre étudiants encadrés par l’architecte Philippe Liveneau se veut tout à la fois conceptuel, technique, économique, esthétique et social. A côté des savoirs architecturaux, cette expérience mobilise des outils de modélisation paramétrique, des outils de simulation et d’optimisation, des outils de prototypage rapide (impression 3D, découpe laser), des machines à commande numérique (CNC 3 axes, 5 axes et robot 6 axes), des outils et méthodes d’évaluation…
 


 
Caractéristiques du banc
Banc en bois (morphologie non standard) en deux parties posé sur une estrade en bois située derrière l’arrêt de bus expérimental « Cémoi » dans le quartier Bouchayer-Viallet à Grenoble :
- 197 profils,
- 350 pièces uniques (lames de bois),
- un écart de 3 cm entre les lames de bois de 1,5 cm d’épaisseur,
- essences : arbitrage à venir entre Tripli de Mélèze ou CTBX Okumé, deux essences choisies pour durabilité intensive en extérieur,
- un banc connecté avec :
     o l’intégration de prises USB pour recharger son Smartphone,
     o un éclairage intelligent dont l’intensité varie en fonction des passages devant le banc.

Calendrier conception – réalisation : les images/reportages possibles
  • Jusqu'au 21 juillet : finalisation de la conception du design du banc, travail sur maquettes et logiciels 3D, suivi de la construction du banc avec les 4 étudiants et leur professeur. Lieu : Ecole d’Architecture de Grenoble.
  • Mardi 19 septembre : finalisation et installation du banc – Lieu : station de bus « Cémoi », rue Ampère, quartier Bouchayer-Viallet à Grenoble (projet Chrono en marche !).
 
Les images disponibles
Une vidéo avec images de synthèse (30 sec) réalisée par quatre étudiants-chercheurs qui projette le banc et ses usagers dans son futur environnement
 
 
Le banc, une expérimentation Chrono en marche !
Le banc créé par les quatre étudiants de l’Ecole d’Architecture de Grenoble est l’un des équipements qui sera testé à partir de septembre 2017 dans le quartier Bouchayer-Viallet à Grenoble dans le cadre du projet « Chrono en marche ! ». Chrono en marche ! est un projet du Laboratoire d’expérimentation des mobilités de l’agglomération grenobloise, porté par Transdev, le réseau de transports TAG et la collectivité (SMTC).
 
Chrono en marche !, c’est :
une problématique : améliorer l’attractivité des lignes Chrono, ligne de bus à haut niveau de service (+ rapide, site propre, + fréquence),
un terrain de jeu : un quartier, Bouchayer-Viallet en reconstruction, terrain idéal pour mener des expérimentations,
un moyen : une démarche collaborative avec les habitants/usagers et utilisation outil numérique application « ville sans limite » pour recueillir des projets des habitants sur le terrain,
des expérimentations qui évoluent dans le temps,
des partenaires publics et/ou privés qui s’investissent dans ces expérimentations : société de signalétique, start-up UFO, école d’architecture – Digital RDL research by design laboratory architecte 2.0.
 
 
Actualités Ecole d’architecture de Grenoble - laboratoire Digital RDL
L’écologie numérique, le design environnemental, l’architecture 2.0 sont les activités du laboratoire Digital RDL (Research by Design Laboratory) de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble. Ces activités ont été labellisées « Chaire partenariale d’enseignement et de recherche » en décembre 2016 par le Ministère de la Culture. Seules cinq écoles d’architecture en France disposent de ce label. Grenoble est la seule chaire dédiée à la transition numérique de l’architecture. Transdev est partenaire de cette chaire.


Télécharger le communiqué de presse